Warning: Declaration of Walker_CategoryDropdown_Custom::start_el(&$output, $category, $depth, $args) should be compatible with Walker_CategoryDropdown::start_el(&$output, $category, $depth = 0, $args = Array, $id = 0) in /homepages/7/d392283674/htdocs/thailande/wp-content/themes/traveler-5-essential/functions.php on line 178
Se faire arnaquer à Bangkok : J’ai essayé pour vous! | Thailande Lifestyle - Le guide pour partir en Thailande
Searching
Patientez svp

Se faire arnaquer à Bangkok : J’ai essayé pour vous!

25-03-2012| 24 Commentaires Mots-clés : , , , ,

Voici un article qui n’était pas prévu …

Aujourd’hui, on m’a tendu un piège classique, dans lequel beaucoup de touristes se font prendre … mais je l’ai senti venir, et spécialement pour vous je me suis laissé embarquer.

Je vous explique comment aujourd’hui, on a gentiment tenté de m’arnaquer… et avec le sourire :-)

Plan initial : visite des temples

Ce dimanche matin, je me suis dit « si j’en profitais pour aller visiter des temples« … Donc c’est parti, en quelques minutes je me renseigne sur le net, j’attrape mon petit plan et j’y vais … ah non, c’est vrai, il faut mettre un jean (l’accès aux temples est interdit en short).

Voila donc le premier soucis de la journée. Un jean, un soucis? Un jean non… un jean par 35°… oui :-)

Bref, me voilà donc en direction du Palais Royal, à proximité duquel se trouvent les deux plus grands temples de Bangkok.

Arrivé sur place … c’est là que l’aventure commence.

Temples fermés, changement de plan

A peine descendu du taxi, 10m plus loin, un homme m’arrête gentiment :

  • « Vous cherchez les temples? »
  • « Oui »
  • « Ah, ça ferme à 15h, il faut revenir demain… vous venez d’où? »

S’en suit une petite discussion, il était très sympathique …

  • « Si vous voulez voir des temples… euh… vous avez un plan? »
  • « Oui… »
  • Ok donc il faut aller voir celui là.. il est très bien, en plus l’entrée est gratuite… Et ensuite celui à aussi il est gratuit … »

(Pour moi, quelqu’un de trop gentil c’est suspect … Mais à ce moment, je me dis juste « bon il va vouloir que le lui laisse de quoi se payer un café…« ).

  • « Donc voilà, il faut aller voir ces deux temples… ah et aussi, en passant passez par ici, c’est la rue de la mode et aujourd’hui il y a des offres spéciales. il faut y aller. Pour aller là, là , et là… vous prenez un Tuk-Tuk et vous lui demandez 20Bahts maxi. Pas plus.« 

Là… Je regarde le plan, je m dis « 20B » ? Soit … dans ce coin ils sont vraiment pas cher, soit depuis le début de mon séjour je me fais vraiment vraiment arnaquer… Mais bon, si il le dit, on verra…

Je commence a marcher dans la direction indiquée, il allait dans la même direction que moi.

  • « C’est loin à pied? »
  • « Oui c’est loin, prenez un tuk-tuk … ah il y en a un qui attend là…. »
  • (il lui montre le plan)
  • « Amène le là, là et là … Pour 20 Bahts.« 

Bon, là, il commence à être vraiment trop sympa… Mais il ne m’a rien demandé.. Le tuk-tuk démarre… je réfléchis « bon, elle est où la faille…. »

Et là… le chauffeur parle :

  • « On va voir le temple du Happy Bouddha, et ensuite on va chez les couturiers, ils font des très beau costumes … »

Et bah voila !!

L’arnaque des tailleurs sur-mesure

J’en avais déjà entendu parler, donc j’ai fait le rapprochement direct.

  • L’homme qui donne des renseignement
  • Le tuk-tuk
  • Le prix du tuk-tuk

Tout ça n’était pas dû au hasard… Mais dans un seul but…. Me faire acheter un costume.

Pour le moment, je n’étais pas sûr… mais ça en avait bien l’air. Mais en attendant, direction le premier temple.. Pour du tourisme quand même ;-)

Le chauffeur m’attend devant, pour 20baths (0.50€) faire tout ça, c’est vraiment louche …

C’est vrai c’était sympa, et à l’intérieur, confirmation de mes soupçons. Un homme me parle, la question habituelle, d’où venez vous? Il s’est avéré qu’il avait habité 10 ans en France et donc le dialogue était un peu plus simple en français. Après 5 minutes de sourires de sa part …

  • Vous êtes ici pour longtemps?
  • Oui ça va
  • Il faut ABSOLUMENT aller voir les vêtements, aujourd’hui ils sont vraiment pas cher. Vous avez un plan?
  • Oui, c’est ici? On m’a montré et y a un tuk-tuk qui m’attend.
  • Ah ok…

Et il a disparu (je n’avais plus aucun intérêt à ses yeux :-D ). Par contre là, c’était confirmé, j’allais devoir faire face à des vendeurs pour leur expliquer que je ne voulais pas acheter des costume. En terminant la visite du temple, j’avais deux solutions :

  • Sortir de l’autre côté, prendre un taxi et disparaître (version lâche lol).
  • Retourner au tuk-tuk et voir à quoi ressemblaient ces costumes …

Juste pour vous, j’ai donc pris mon courage à deux mains et sauter à pieds joints dans le piège qui m’était tendu.

En route vers l’aventure

Je remonte donc dans le tuk-tuk en sachant maintenant qu’une fois dans la boutique on allait insister pour me vendre un costume à un prix démesuré. Je prend la température :

  • Non mais j’ai pas d’argent j’ai pas envie d’acheter des costumes
  • Ah non, pas acheter. Juste voir.
  • C’est sûr ?
  • Oui, oui, il vont vous donner un coupon gratuit, pour moi. Rien acheter…

Bon bah on verra alors, par mesure de précaution, je plie les quelques 4000B que j’ai dans ma sacoche. Je le mets bien au fond dans la petite poche de mon jean (ça ne fait que 100€, c’est rien à coté de mon iPhone et ma caméra, mais au moins si vraiment on insiste je pourrais faire le coup « regardez j’ai pas d’argent » )…

Je me prépare psychologiquement à être harcelé, et c’est parti… On vient d’arriver.

  • Ok c’est ici, vous rentrez, je vous attend ici …

Mode Zen activé, pas de stress… J’entre avec un grand sourire… La boutique est vide, mauvais signe.

il y a environ 4 ou 5 vendeurs, tous avec le sourire bien sûr… Mais là, il se passe un truc que je n’avais pas prévu.

La salle de torture

Celui qui semble être le chef du magasin m’accueille.

  • Ok venez on va discuter de ce que vous voulez…

Et là, sans trop avoir le choix, je me retrouve dans l’arrière boutique, assis dans un canapé, lui dans son fauteuil. Et c’est tout. Des rouleaux de tissus le long des murs, mais rien d’autre… Ah si, une porte au fond, vers où mène-t-elle ? Peut-être que y a des hommes armés derrière? Bref… Pour le moment, il est sympa pas de raison de paniquer. Il demande d’où je viens (autrement dit « combien tu peux payer? »).

Le costume sur mesure… 9000Bahts (presque 250€)

Il me fait son petit discours, je dis que je ne suis pas vraiment intéressé… Il insiste. Normal… c’est le jeu. Par contre, quelques secondes plus tard, le sourire a disparu, le regard n’est plus aussi accueillant.

L’atmosphère n’est plus celle qu’elle était il y a quelques minutes. Là ça ne sent clairement pas l’hospitalité. C’était plutôt une ambiance à mi-chemin entre la garde à vue et un entretien avec Tony Montana… Dans ma tête ça va très vite…

Bon au final qu’est-ce que je risque ?

  • Quelqu’un va sortir de derrière avec un sabre, me prendre tout mes biens et je vais repartir tout nu, sans argent?
  • Il va s’énerver, me séquestrer et je vais finir esclave sexuel à Bangkok pour les restant de mes jours?

De son côté il continue à vanter les qualités de son cachemire et de sa soie, etc etc …

J’hésite à lâcher un « Et les chemises c’est combien au fait? » mais je me retiens… Le faire tourner en rond ce n’est sûrement pas la bonne solution … Donc je dis rien… j’attends… j’attends… c’est long…

  • Ok, au revoir alors …

Et bah voilà, ça aura durer environ 10minutes… mais c’était loooong.

En ressortant, j’arrive au tuk-tuk …

  • Vous avez acheté quelque chose? (… comme par hasard)
  • Bah non, on va à l’autre temple?
  • ok… on y va. Ah sur la route si vous voulez je peux vous montrer des boutiques de pierres précieuses, très jolies, pas chères.

(ça c’est la deuxième arnaque classique. Les costumes sur mesure et les pierres précieuses sont les arnaques principales pour les touristes à Bangkok )

  • Euh, nan c’est bon là j’ai vraiment pas le temps …
  • Ok, ok… allons au temple alors.

On reste bons amis ?

Fier d’avoir réussi ma mission et d’être sorti indemne, sur le chemin du dernier temple je repense quand même à ce pauvre chauffeur de tuk-tuk qui a perdu une heure de sa journée… Pour 20Bahts.

En arrivant, je lui demande innocemment :

  • Vous m’attendez ici?
  • Ah non c’est bon je pars (regard triste).
  • C’est 20Bahts?
  • Oui …

Je lui donne 50Bahts, il veut me rendre la monnaie … Avec un sourire je lui dit qu’il peut la garder…

Je l’ai regardé, il m’a regardé… il avait compris… j’ai compris qu’il avait compris… Bref, je ne me suis pas fait arnaquer ;-)

 

PS: Ne m’en voulez pas si j’ai pas osé prendre des photos de la boutique ;-)

 

Tags: , , , ,

24 Commentaires

  1. Martin dit :

    Fais gaffe quand même. Un chauffeur de taxi nous avait demandé d’aller dans une boutique. On n’a rien acheté mais on n’aurait pas été zen arriere boutique. Sinon je te conseille de lire la méthode ATIPIC de fabrice, d’instinct voyageur. Cela t’évitera bien des arnaques :)

    A bientôt

    Martin

  2. Je te confirme si il y a bien 2 endroits où il ne faut pas écouter les chauffeurs de Tuk Tuk, c’est devant le Grand Palais et à la gare de Hua Lamphong (lorsqu’on veut se rendre aux temples)!!! ;-)
    Je recommande d’ailleurs de s’y rendre via les bateaux bus de la Chao Phraya river au ponton principal en connexion avec le métro aérien (arrêt Thaksin Bridge). Prendre un bateau drapeau orange et descendre à l’arrêt « Ta Tien » (suis plus trop sûr de l’orthographe).

  3. Amin dit :

    Merci pour vos conseils :-)

    @Martin, oui je fais « attention » mais à ma manière ;-) … Je ne suis pas du genre « paranoïaque », certains diront que je suis parfois à la « limite de l’inconscience »… Moi je dirais que je fais confiance à la vie lol

  4. Cela me rappelle mon premier séjour à Bangkok. Dernier jour, avec un ami nous voulions rentrer à notre hotel. C’était devant le MBK, un tuk tuk nous aborde et nous sort un prix plus que bas. On lui demande où est l’arnaque?

    Il nous explique en Thai, on ne comprend rien. Pas très chaud, mais mon pote accepte.
    Le mec part à fond, nous emmène dans des petites rues, je commence à ne pas être trop rassuré?

    Il s’arrête, dans ce qu’on peut appeler un coupe george, genre dans une rue ou tu peux même pas descendre du tuk tuk tellement elle est étroite.

    Je me dit, ça y est on va se faire dépouiller. Et bien non, il nous a emmené chez un tailleur.

    Bon, on a pas eu le droit à l’arrière boutique, on a pris la carte de visite. En plus on a bien précisé que c’était notre dernier jour et qu’on avait plus un baht.

  5. Sympa la petite histoire avec les petits rebondissements j’aime beaucoup.

    Ca me rapelle un peu quand j’étais allé à Fès l’année dernière. Il y avait énormément d’enfants qui étaient prêt à nous montrer le chemin à moi et mes amis (enfin quand je vagabondait seul dans les rues il n’y avait plus personnes pour m’aborder, peut-être dû au fait de mes origines tunisienne).

    A chaque fois c’était: « viens je te montre où c’est, suis moi » et après ils voulaient de l’argent. Mais à un moment c’était 1 jeune qui insistait pour qu’on le suive, et nous nous refusions. Mais lui continuais à nous suivre.

    Et puis soudain, il s’est tourné vers un autre jeune, lui a parlé en Arabe, et il a voulu nous emmené par une petite ruelle (soit disant un raccourci). Manque de peau pour lui l’arabe c’est ma langue maternelle. J’avais bien compris que leur but c’était de nous embarqué à l’écart de la foule pour nous dépouiller. J’ai donc dis à mes 2 amis on rebrousse chemin, et nous sommes partis.

    Il était déçu le jeune homme…. LOL

  6. Pour moi le mot arnaque est un peu fort dans le sens où ils t’ont pas refourgué un truc qui vaut rien (comme une pierre précieuse par exemple) mais où ils t’ont embarqué pour te vendre quelque chose.

    Par contre t’aurais pu détailler un peu plus la scène avec Tony Montana, ça s’est passé comment pendant ces 10 longues minutes ? :)

  7. Amin dit :

    Merci pour vos commentaires… Comme quoi c’est assez fréquent :-)

    Aurélien, bah oui il me semble que 250€ pour un costume c’est largement au dessus de ce qui se fait dans les autres boutiques de Bangkok (justement je vais essayer de trouver un tailleur ce weekend, de mon plein gré :-D ).
    Et c’est aussi un peu de la vente forcée lol.

    Pour les détails, bah c’est simple … Au début pendant 2-3 minutes, il te parle de tout et de rien pour « briser la glace »… ensuite il te dis qu’il peux te faire des très jolis prix pour des costumes 3 pièces de bonnes qualité.
    Normal… Mais tu refuses, il insiste… il te « force » à regarder les tissus… »ah tu veux celui là? » …tu refuses… il insiste..
    Te proposes autre chose, des chemises… te regarde froidement sans parler et en jouant avec son stylo « nerveusement » … Là, les secondes passent doucement …

    Ensuite, quand il voit que c’est peine perdu, c’est « ok ciao »… limite « vas-y dégage » (c’est ce que j’ai ressenti lol) …

    Mais bon, on rigole bien en y repensant, c’est l’essentiel :-)

  8. Haha j’ai aussi connu le périple en Tuk Tuk à 20 bahts :D

    De nombreuses visites avec pas mal d’arnaques à la clé ! Si vous voulez voyager pas cher à Bangkok, c’est un bon plan mais faites comme Amin, n’achetez rien ;)

  9. Tu te t’es pas fait arnaqué mais c’est assez classique comme tour! Il faut jamais accepté de toute façon!

  10. Haha merci pour cet histoire! J’ai beaucoup ri ;-). Il m’est arrivé pleins de fois ce genre de choses en Indonésie (Bali entre autres) et surtout en Inde ou cela semble le sport national… Je me souviens d’un pseudo réfugié Tibétain que je trouvais fort sympathique (trop?) qui m’avait largué en pleine rue devant un magasin d’antiquité au lieu du centre commercial soit disant fermé… Bref ce n’est rien de grave mais c’est toujours énervant d’être pris pour un pigeon! Dans un autre styl à Bangkok on m’avait parlé des arnaques au ping pong show tu connais?

  11. Dav dit :

    C’est fou comme ce recit me rappelle Djerba…quasiment mot pour mot les mêmes plans foireux!

  12. Djaiza dit :

    Ptdrrr tu la tuer de rire vraiment fort ! En tt k loi j’aurai eu peur c sur lol J v en septembre inch’allah je penserai a toi lol !!! Biz

  13. Anatole dit :

    Je suis de la Russie. Je viens d’apprendre que mon ex-épouse, fille de 33 ans, a pris la décision d’aller en Thailand avec ses 3 enfants a son charge y compris ma fille agée de 10 ans. Pour la résidence permanante. Je suis contre cette avanture pour plusieurs raisons telles que: ou elle ainsi que son mari vont travailler pour assurer la vie plus ou moins normale de la famille, ou les enfants vont faire leurs études, s’adopteront-ils facilement a une culture totalement étrangere a celle de la Russie, langue qu’ils connaissent pas, climat, assistance médicale et bcp d’autres. Je ne pense pas que Thailand est un bon choix pour l’émigration. J’aimerais avoir vos avis et vos conseils.

  14. Julien dit :

    Merci pour ce retour d’expérience ! Très apprécié ! Juste une petite question…..il y a « Bref » en Thailande :-) ?

  15. Paul Henri dit :

    Ton récit ne me surprend en rien, en Thaïlande c’est dur à admettre mais pour une partie de la population nous ne sommes que des vaches à lait.

  16. Djibson dit :

    HAHA, Amine tu nous éclate là (j’aurai quand même aimé voir ta tête quand les mecs n’étaient plus trop « happy »)! en tout cas c’est intéressant, je te souhaite une bonne continuation!

  17. Salut Amin,

    « je repense quand même à ce pauvre chauffeur de tuk-tuk qui a perdu une heure de sa journée… Pour 20Bahts. »

    Les apparences sont parfois trompeuses et le plus grand perdant n’est pas forcement celui que l’on croit :)

    Dans la petite rue où je bosse, j’ai le restaurant, la bijouterie et le tailleur, en gros … le tierce gagnant !

    Les tuk-tuk défilent toute la journée avec leur flot de touristes.

    Aussitôt arrivés et la plupart du temps aussitôt repartis …

    Même s’ils n’achètent rien, cela laisse le temps pour le patron de glisser discrètement un petit billet au chauffeur.

    S’il est triste c’est parce qu’il n’a pas pris la grosse com sur ta tête :)

    • Amin dit :

      Oui, lors de mon voyage suivant j’ai discuté avec 2-3 tuktuk et en fait c’est un véritable systeme de « sponsoring ». D’ailleurs ils appellent ces boutiques « my sponsor ».
      En échange d’un touriste, ils obtiennent un coupon pour mettre du carburant… d’une valeur de 200 baths je crois ;-)

  18. Trop sympa a lire ce post et merci pour les risques pris afin de nous raconter cette arnaque très courante mais où plein de touristes tombent au quotidien. Il n’aurait pas été, en effet, une bonne idée de prendre des photos :-)

  19. Guillaume dit :

    Et voilà, encore un touriste qui ne se sera pas fait avoir ! Va falloir être méfiant, à force ils vont changer leurs méthodes et l’on se fera à nouveau avoir….
    Mais le touriste reste bien évidemment la cible de choix, et comme par hasard, ce sont toujours LEUR boutique qui propose le VRAI produit SANS arnaque….

  20. chris dit :

    pour moi le commerce en général peu être considéré comme une arnaque !!! la France le fais d’une manière différente !! mon expérience personnel ma apprit que les bas prix de la thailande et la qualité de conception est très correct et les prix encore plus correct !! biensûre en comparaison avec des pays comme le notre !!

  21. JEAN NOEL RENE dit :

    Un ami a eu moins de chance ; en arrivant à l’aéroport a pris  » le taxi  » qui l’a transporté …. on l’a retrouvé dépouillé et tué de plusieurs coups de couteaux dans un buisson quelques jours après son arrivée, il venait pour un congrès médical , c’est son ami médecin qui a loupé le rendez vous … triste hasard …. Toujours se méfier ….

  22. drix dit :

    Hello,

    Classique, mais il ne fallait pas avoir pitié du chauffeur de tuk tuk, il a sa commission que tu n’achètes ou pas!

    Après si tu le trouvais sympa et malgré l’arnaque dont il est un membre actif (et loin d’être innocent), tu peux évidemment lui laisser un pourboire en connaissance de cause.

    Cordialement

Laisser un commentaire